Saturday, December 13, 2014

Bike Paths for bikes (not runners)

 Merry Christmas Cyclists!


Montréal présente le nouveau règlement sur l'utilisation de son réseau cyclable

MONTRÉAL, le 12 déc. 2014 /CNW Telbec/ - M. Aref Salem, responsable des transports au comité exécutif, présente le nouveau règlement sur l'utilisation du réseau cyclable qui a été adopté par le Comité exécutif de la Ville de Montréal. Ce règlement fait suite aux 15 recommandations adoptées par la Commission permanente du Conseil d'agglomération sur les transports et les travaux publics, à l'automne 2011.
« Les voies cyclables montréalaises sont de plus en plus achalandées et il devenait impératif de rendre accessible le réseau cyclable montréalais aux principaux usagers pour lesquels il est d'abord destiné et conçu : les cyclistes et les patineurs à roues alignées. À cela s'ajoutent les aides à la mobilité motorisée (AMM) et les fauteuils roulants », a déclaré Aref Salem.
Le projet de règlement fait suite à la principale recommandation, adoptée à l'unanimité, des membres de la Commission permanente du conseil d'agglomération sur le transport et les travaux publics, qui avaient convenu, au terme de la consultation sur le partage du réseau cyclable montréalais, que l'utilisation du réseau cyclable montréalais devrait être réservée aux seuls usagers suivants :
  • Les cyclistes ;
  • Les patineurs à roues alignées ;
  • Les aides à la mobilité motorisée et fauteuils roulants ;
  • Les bicyclettes à assistance électrique (excluant les vélos électriques de type «scooter»).
« Pour desservir une clientèle plus variée et qui fait un usage plus récréatif des installations municipales, la Ville de Montréal dispose d'un réseau de sentiers polyvalents de plus de 85 km », a-t-il ajouté.
Dans le contexte de l'accroissement significatif du nombre de personnes utilisant le vélo comme moyen de déplacement à Montréal, la Ville de Montréal souhaite s'assurer que l'utilisation des voies cyclables est destinée à ses principaux usagers et ce, pour garantir la fluidité de la circulation là où les infrastructures cyclables atteignent déjà un niveau important de saturation. Rappelons que les pistes cyclables Berri et De Maisonneuve sont parmi les plus achalandées en Amérique du Nord.
« Pour que les déplacements dans les voies cyclables puissent s'effectuer de la façon la plus sécuritaire qui soit, et ce peu importe les arrondissements ou les villes reconstituées où ils sont effectués, il est essentiel que les mêmes dispositions réglementaires s'appliquent à l'échelle de tous les arrondissements et villes liées », a conclu le responsable des transports à la Ville de Montréal.
Rappelons finalement que la Ville de Montréal collabore aux travaux du gouvernement du Québec qui ont cours actuellement en vue de la modernisation du Code de la sécurité routière.
 
SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

1 Comments:

At 11:54 AM, Blogger Ahmed Galipeau said...

J'aimerais savoir où en est rendu le projet de piste Howick, Huntingdon, St-Chrysostome auquel vous avez fait allusion il y a quelques temps?

 

Post a Comment

<< Home